Loading...
🇲🇱 Au Mali, 48heures après le massacre de près de 95 personnes dans le village de Dogon de Sobame Da, aucune arrestation n'a eu eu lieu, aucune revendication non plus. Selon notre correspondant au Mali Kaourou Magassa,  "L'Etat malien n'est pas en mesure d'assurer la sécurité sur toute l'étendue du territoire et ce malgré un vaste plan de sécurisation des régions du centre mis en place en août 2017" 

Comments

Leave a Reply